L’Anses et le Cirad renforcent leur collaboration scientifique au service d’une seule santé

Michaella Igoho-Moradel | 26.02.2019 à 18:36:18 |
Anses et Cirad
© Anses

A l’occasion du Salon International de l’Agriculture, Roger Genet, directeur général de l’Anses, et Michel Eddi, président-directeur général du Cirad, ont signé ce jour une convention cadre de partenariat pour une durée de cinq ans.

L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) et le Cirad renforcent leur collaboration. Dans un communiqué de presse publié ce jour, les deux organismes indiquent avoir développé de longue date de nombreux partenariats notamment à travers des projets de recherche communs ainsi que des collaborations d’expertise dans les domaines de la santé végétale et de la santé animale. « Dans un contexte de forte mobilisation de l’ensemble des acteurs en faveur du développement de modèles de production et d’alimentation durables, l’Anses et le Cirad ont décidé d’unir davantage leurs compétences scientifiques dans les domaines à fort enjeu sanitaire » soulignent-ils.

La convention cadre de partenariat, signée ce jour, vise à mutualiser leurs actions de recherche et d’expertise afin de mieux connaître, identifier et suivre les dangers en matière de santé animale, santé végétale et d’alimentation.

Plusieurs objectifs sont visés :

  • Caractériser les agents pathogènes et organismes nuisibles (pathogénicité, virulence, résistance, barrière d’espèce et pouvoir toxinogène…)
  • Développer des méthodes permettant leur suivi et leur surveillance épidémiologique
  • Collaborer sur la veille sanitaire internationale au sein des plateformes nationales d’épidémiosurveillance en santé animale et santé végétale
  • Développer les connaissances et outils pour l’identification et la caractérisation des vecteurs et ravageurs (transmission, résistances…) en santé animale, végétale et humaine et leur surveillance
  • Contribuer aux travaux et initiatives visant à réduire l’usage des antibiotiques en élevage
  • Préserver la diversité et valoriser les ressources biologiques

« Le partenariat Cirad-Anses se traduira notamment par la réalisation conjointe d’études ou d’expertises, le cofinancement des thèses, la conduite  de projets de recherche, l’échange de bonnes pratiques et des travaux communs pour la définition de méthodologies de référence ou de surveillance ou encore la production et la mise à disposition de données et de matériels biologiques » ajoutent-ils. « Ces différents axes de collaboration témoignent de l’engagement commun des deux acteurs en faveur d’une agriculture et d’un système sanitaire durables, au bénéfice d’une seule santé, à l’interface entre les Hommes, les animaux et les écosystèmes. »

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK