Selon l'Anses, le risque de morsure ne peut se fonder de manière fiable sur la seule race ou le type racial du chien

Marine Neveux | 08.02.2021 à 15:07:43 |
Chien
© Volodymyr_Plysiuk-Istock

Ce 8 février 2021, l’Anses confirme que la race ne suffit pas pour prédire et prévenir le risque de morsure … et que « la dangerosité d’un animal doit donc être évaluée individuellement ». Enfin !

L’Anses le confirme : « des milliers de morsures de chiens sont constatées chaque année en France. Pour les prévenir, la réglementation en vigueur se fonde sur la race ou le type racial de l’animal. Au terme d’une expertise menée sur le sujet, l’Anses considère que cette seule base ne permet pas de prédire de manière fiable le risque de morsure ». L'institution détaille sa démarche ce 8 février 2021, rapport d’expertise à l'appui. En effet, l’Anses a été saisie en 2016 par le ministère en charge de l’Agriculture pour mieux appréhender la dangerosité des chiens et apprécier la pertinence des ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Marine Neveux
1 commentaire
avatar
michele le 09-02-2021 à 18:12:43
C'est bien beau ,mais meme si un pitt bull n'est pas plus agressif qu'un caniche (voire moins parfois..) il s'avere quand meme que leurs morsures restent beaucoup plus dangereuses, et que donc les erreurs d'education peuvent devenir gravissimes .Apres de nombreuses evaluations comportementales ,effectuées uniquement parce que "c'est obligatoire" ,on s'aperçoit que le permis de detention n'a pas appris grand chose à certains.Entendons nous ,ils ne veulent pas entendre ce qui leur a été dit. Le fait qu'un veto leur repete est pour moi une bonne chose ,et je suis sure qu'une evaluation permet souvent de remettre "les pendules à l'heure " en terme d'education ;Ce qui est le mieux pour prevenir les morsures.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK