L’ANMV participe au pilotage d’un projet gouvernemental sur la disponibilité des antibiotiques

Michaella Igoho+Moradel | 14.10.2020 à 18:19:29 |
Réunion travail
© janiecbros

Ce projet annoncé notamment par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a pour objectif de proposer des solutions concrètes pour lutter contre l’indisponibilité de certains antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire.

Ce projet gouvernemental pour garantir la disponibilité des antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire est financé par la Commission européenne, à la demande du Gouvernement français, et en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS). « Le problème est particulièrement présent en santé animale, où le développement de nouvelles molécules antibiotiques est difficile, car celles-ci sont généralement réservées à la médecine humaine. Il est donc indispensable de pouvoir maintenir l’arsenal thérapeutique existant » souligne l’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) qui participera à ces travaux qui s'étaleront sur trois ans.

Concrètement, à compter de novembre 2020, ce projet permettra d’identifier les causes des ruptures d’approvisionnement en antibiotiques en France et de proposer des solutions concrètes pour lutter contre ces indisponibilités, en évitant les pollutions environnementales lors de la production de ces médicaments. « L’ANMV participe au pilotage du projet et fournira les contacts et les données nécessaires sur les antibiotiques vétérinaires. »

Ce projet est également coordonné par les Ministères en charge de la transition écologique, de l’économie et des finances, de la santé, de la recherche et de l’agriculture, ainsi que par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Michaella Igoho+Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK