L’Allier n’a pas retrouvé son statut indemne de maladie d’Aujeszky

Tanit Halfon | 05.06.2020 à 17:42:25 |
© © D. R.

Suite au foyer détecté début avril de maladie d’Aujeszky dans un élevage de sangliers dans l’Allier, le département a perdu son statut indemne de maladie, détaille une instruction technique de la DGAL.

Début avril, un foyer de maladie d’Aujeszky a été déclaré dans un élevage de sanglier destinés à la chasse, dans l’Allier (Auvergne-Rhône-Alpes), avec pour conséquence la perte du statut indemne du département au titre de la décision 2008/185/CE. Dans ce contexte, une instruction technique datée du 03 juin précise les modalités de mouvements nationaux et d’échanges intra Union européenne de suidés. En particulier, l’instruction souligne une différence de traitement pour les mouvements, entre élevages de porcs domestiques plein air et élevage en bâtiment. En théorie, il peut être rapide de retrouver un statut indemne, qui découle de l’abattage des animaux dans l’exploitation ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK