L’Afvac en lutte contre les hypertypes

Valentine Chamard | 06.01.2020 à 16:48:29 |
persan hypertype
© Bestzmile-istock

La profession prend position contre les dérives de la sélection extrême et met à disposition des praticiens des supports de communication en ce sens.

Après deux ans de collaboration avec l’Académie Vétérinaire de France, concrétisée par un avis académique sur les hypertypes canins, l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (Afvac) et l’Académie, sous l’égide de la Marque Vétérinaire qui atteste du soutien de toutes les structures professionnelles, lancent une campagne de communication sur les hypertypes canins et félins. Elle se matérialise par des affiches pour les structures vétérinaires, qui expliquent, photos à l’appui, les conséquences des hypertypes, et l’engagement des praticiens pour lutter contre ce fléau. Les praticiens sont aussi encouragés à partager la publication sur leurs réseaux sociaux. « La sélection d’hypertypes ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Valentine Chamard
1 commentaire
avatar
benh le 07-01-2020 à 15:47:24
eh ben il était temps
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK