L'Académie Vétérinaire de France reitère sa demande en faveur de la recherche génomique auprès de l'UE

15.03.2021 à 00:00:00 |
© 450853983

Le 6 mars dernier, le Président de l’Académie Vétérinaire de France a adressé une lettre à la Commission Européenne pour souligner l'importance stratégique de la recherche sur l’Edition Génomique et a réitéré la demande de modification de la législation européenne concernée.

"Les textes législatifs Européens concernant l’Edition Génomique sont devenus obsolètes" déplore le Président de l’Académie Vétérinaire de France, Jean-Pierre Jégou, dans une lettre adressé à Madame Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, le 6 mars dernier. En effet, comme demandé dans un précédent communiqué de l’Académie en 2019, "les contraintes de la Directive Européenne actuelle (directive 2001/18/CE), vieille de 20 ans, sont devenues inadéquates et devraient être modifiées car elles empêchent tout développement de projet de recherche".Une meilleure résistance aux zoonosesOr, bien que l’intérêt du recours à cette technologie de modification très ponctuelle de l’ADN, est actuellement reconnu pour la mutagenèse ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application