L'Académie Vétérinaire de France reitère sa demande en faveur de la recherche génomique auprès de l'UE

15.03.2021 à 00:00:00 |
© 450853983

Le 6 mars dernier, le Président de l’Académie Vétérinaire de France a adressé une lettre à la Commission Européenne pour souligner l'importance stratégique de la recherche sur l’Edition Génomique et a réitéré la demande de modification de la législation européenne concernée.

"Les textes législatifs Européens concernant l’Edition Génomique sont devenus obsolètes" déplore le Président de l’Académie Vétérinaire de France, Jean-Pierre Jégou, dans une lettre adressé à Madame Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, le 6 mars dernier. En effet, comme demandé dans un précédent communiqué de l’Académie en 2019, "les contraintes de la Directive Européenne actuelle (directive 2001/18/CE), vieille de 20 ans, sont devenues inadéquates et devraient être modifiées car elles empêchent tout développement de projet de recherche".Une meilleure résistance aux zoonosesOr, bien que l’intérêt du recours à cette technologie de modification très ponctuelle de l’ADN, est actuellement reconnu pour la mutagenèse ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK