Journée européenne de l'Avef : un thème inédit sur l’entreprenariat - Le Point Vétérinaire.fr

Journée européenne de l'Avef : un thème inédit sur l’entreprenariat

Jacques Nadel

| 28.03.2022 à 17:55:00 |
© Chalabala/iStockphoto

La 21ième Journée européenne de Roissy-en-France organisée par l’Association vétérinaire équine française (Avef) a réuni le 25 mars 2022 environ 90 participants (une trentaine en présentiel, une soixantaine inscrits en distanciel et replay). Un thème qui sort des formats habituels de cette journée et a suscité l'intérêt.

Pour la première fois, cet évènement annuel a dérogé à la tradition en ne consacrant pas le thème central de sa journée de formation à l’actualité métier, à l’évolution des connaissances thérapeutiques et scientifiques, et aux aspects techniques de l’exercice vétérinaire. Le programme concocté par les organisateurs de cette journée a été consacré à une dualité pas toujours bien vécue : « Vétérinaire praticien et chef d’entreprise : comment faire au quotidien ? » Car l’entrepreneuriat est l’autre fondement de cette profession.

Attirer et garder ses collaborateurs, fixer ses prix, gérer les impayés, évaluer sa rentabilité, fidéliser et satisfaire ses clients, communiquer, assurer son matériel, gérer sa pharmacie, choisir son logiciel métier, valoriser sa clinique, limiter les contentieux… autant de sujets et de fondamentaux indispensables auxquels ont pu se former et parfois même s’initier les plus jeunes et les moins aguerris aux tâches de gestion. « Le management des ressources humaines, le rapport avec le travail et les relations avec la clientèle avec le développement des réseaux sociaux ont complètement changé ces dernières années », constate Jean-Marc Betsch, vice-président de l’AVEF, co-fondateur de ces journées et praticien dans l'Orne. En outre, « la part de l’administratif, de la comptabilité, des fonctions support, etc. prennent une place prépondérante dans l’activité du vétérinaire », ajoute-t-il.

Groupes : un phénomène très récent en équine

Cette journée a été ponctuée par une table ronde sur un thème d’une brûlante actualité : « groupes ou indépendance, quel modèle pour demain ? ». Les échanges n’ont ni encensé ni diabolisé les « corporates internationaux ». « Il y a groupe et groupe, tous n’ont pas la même approche et la même philosophie », résume Jean-Marc Bestsch. L’émergence des réseaux dans les cliniques équines est un phénomène très récent (moins de 6 mois). Il était intéressant pour les vétérinaires participants de connaître les raisons et les motivations de leurs consoeurs et confrères en canine à rejoindre des réseaux. Ils ont pu se faire une première idée sur les approches de ces groupes, entre les « bienveillants » et les « spéculatifs » privilégiant un retour rapide sur investissements.

Le thème de la 22ième Journée européenne de Roissy de 2023 est déjà arrêté, et légèrement provocateur. Il porte sur l’inventaire de toutes les erreurs qu’ont pu commettre les vétérinaires praticiens au cours de leur exercice professionnel. C’est bien connu, les erreurs marquent toujours plus les esprits que les succès !

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application