Indemnités journalières : nouveau régime pour les libéraux

Jacques Nadel | 16.04.2021 à 09:00:00 |
© Sezeryadigar-Istock

Adoptée dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale 2021, la fin du délai de carence de 90 jours qui pénalisait les professionnels libéraux a été fixée au 1er juillet. 

A compter de cette date, au bout du 3ème jour d’arrêt de travail, maladie ou accident, l’ensemble des professionnels libéraux affiliés à la à la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) pourront désormais bénéficier d’indemnités journalières (IJ) versées par l’Assurance maladie. Au-delà des 90 jours, la caisse de retraite de chaque professionnel libéral prendra le relais.Le taux de cotisation a été fixé à 0,30% du bénéfice non commercial (BNC), avec un plafond de revenus annuels limité à trois plafonds annuels de la sécurité sociale (PASS), soit 123 408 euros. La cotisation maximale annuelle ne pourra pas excéder 370 euros ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK