Il n’y a pas de projet de 5ième école vétérinaire publique à Limoges

Tanit Halfon

| 09.09.2021 à 10:21:00 |
© TH

A l’occasion de la semaine d’intégration des étudiants vétérinaires du post-bac organisée à Limoges, le président de la Nouvelle-Aquitaine a réaffirmé sa volonté de créer une 5ième école vétérinaire publique à Limoges. A ce stade, les discussions avec le ministère semblent plus engagées vers la mise en place d’une année d’approfondissement « Animaux de rente ».

L’année 2021 est celle où les écoles nationales vétérinaires françaises ont accueilli pour la première fois les étudiants issus de la nouvelle voie de concours post-bac, à raison de 40 étudiants par ENV. Après un temps d’accueil au sein de leur école respective, les 160 étudiants du post-bac se sont tous retrouvés le lundi 6 septembre à Limoges, pour une semaine d’intégration, en réponse à l’invitation de la région Nouvelle-Aquitaine. Cette invitation a été lancée pour une raison : Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, milite pour la création d’une 5ième école vétérinaire publique à Limoges. Pour lui, il ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application