IAHP : vers un virus endémique dans la faune sauvage européenne ?

Tanit Halfon

| 05.07.2022 à 12:15:00 |
© iStock-Mantonature

Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments, la persistance de cas dans la faune sauvage laisse craindre une endémisation dans les populations d’oiseaux sauvages en Europe, pouvant impliquer un risque sanitaire durable et non plus limité à une période particulière dans l’année.

L’épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) 2021-2022 est la pire de toutes les épizooties observées en Europe, conclue l’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’EFSA, dans un récent bilan chiffré à ce sujet. Au total, selon l’Agence européenne, ont été confirmés au 10 juin 2022, environ 5300 cas et foyers d’IAHP dans 36 pays européens (Union Européenne et Espace économique européen – Islande, Norvège, Liechtenstein). « Il s’agit du plus grand nombre de cas d’IAHP jamais signalé  pour une saison épidémique », indiquent les experts de l’Efsa. Parmi ces signalements, il y a eu 2398 foyers dans des élevages, 168 foyers chez des oiseaux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application