IAHP : une situation tendue dans l’ouest - Le Point Vétérinaire.fr

IAHP : une situation tendue dans l’ouest

Tanit Halfon

| 03.11.2022 à 12:23:00 |
© iStock-bariskaradeniz

Le nombre de foyers en élevage continue sa hausse dans les Pays-de-la-Loire.

Au 28 octobre 2022, selon les données du ministère de l’agriculture, 41 foyers en élevage ont été confirmés, ainsi que 39 foyers en avifaune captive (basse-cours, zoos, oiseaux appelants, oiseaux d’ornement, etc). Soit 16 foyers en élevages de plus, depuis le 18 octobre. Cette hausse est portée notamment par le grand ouest, et plus particulièrement les Pays-de-la-Loire, région dans laquelle ont été dénombrés 9 foyers supplémentaires en 10 jours, soit, 56% des nouveaux foyers déclarés depuis le 18 octobre. A ce jour, la Vendée compte 9 foyers, suivie du Maine-et-Loire avec 7 foyers et de la Sarthe avec 3 foyers.

Parmi les derniers départements touchés en élevage, il y a les Côtes-d’Armor (1 foyer), mais aussi le Loiret (1) et la Seine-et-Marne (1).

La situation sanitaire dans le grand ouest est à mettre en parallèle avec l’atteinte de la faune sauvage, mais depuis fin septembre, le nombre de nouveaux cas détectés dans ce compartiment diminue.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application