IAHP : un ralentissement dans le grand ouest ? - Le Point Vétérinaire.fr

IAHP : un ralentissement dans le grand ouest ?

Tanit Halfon

| 13.04.2022 à 15:42:00 |
© iStock-PeopleImages

Dans les Pays de la Loire, l’augmentation du nombre de foyers ralentit notamment en Vendée, tandis que la situation reste stable en Bretagne.

Le décompte continue pour l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) mais il semble bien y avoir un ralentissement de l’épizootie dans le grand ouest. Au 12 avril 2022, 1255 foyers en élevage ont été confirmés, dont 788 dans les Pays de la Loire. Au 8 avril, cette région totalisait 776 foyers en élevage; au 4 avril, 734. En Bretagne, la situation reste stable avec toujours 6 foyers en élevage, répartis dans 3 départements : le Morbihan(3), l’Ille-et-Vilaine (2) et le Finistère (1).Dans le sud-ouest, la zone initialement touchée autour des Landes/Gers/Pyrénées-Atlantiques est stabilisée depuis le début du mois de mars. Par contre, ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application