IAHP : un allègement des mesures de lutte - Le Point Vétérinaire.fr

IAHP : un allègement des mesures de lutte

Tanit Halfon

| 21.04.2023 à 16:27:00 |
© iStock-ClarkandCompany

Les mesures concernent les mises à l’abri ainsi que la surveillance des palmipèdes.

Le ministère de l’Agriculture a annoncé un allègement des mesures de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Cet allègement est permis par une situation sanitaire très favorable dans les élevages, est-il détaillé dans une instruction technique associée. Ainsi, le dernier foyer en élevage date du 14 mars, dans un élevage de dindes du département d’Eure-et-Loire. Pour le grand ouest, le dernier foyer a été confirmé le 18 janvier. Côté sud ouest, le 22 février. En Bretagne, dans les Côtes d’Armor, le dernier foyer date du 2 février.

Dans ce contexte, il est désormais possible d’envisager :

- une sortie des palmipèdes (sauf canards à foie gras en circuit court autarcique et oies) dans les zones indemnes, sur un parcours extérieur réduit « si des critères de températures extérieures élevées plusieurs jours successifs sont constatés, dans un souci de bien-être animal », et que la situation est favorable dans l’avifaune sauvage. Dans le détail, il faut une température maximale supérieure à 22°C durant 3 jours consécutifs, et une prévision sur 7 jours avec une moyenne des températures maximales journalières supérieure à 18°C. Les critères concernent le niveau départemental.

- un allègement des autocontrôles avec une baisse de la fréquence de prélèvement dans les élevages de palmipèdes (une fois par semaine, et non deux ; plus d’obligation des chiffonnettes d’environnement) dans les Pays de la Loire, les Deux-Sèvres et en Bretagne. Cet allègement des mesures ne modifie en rien le niveau de risque épizootique qui reste élevé.

Malgré tout, la vigilance reste de mise étant donné les cas encore détectés dans l’avifaune sauvage, et les migrations en cours des oiseaux.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application