IAHP : les déclarations de foyers se poursuivent - Le Point Vétérinaire.fr

IAHP : les déclarations de foyers se poursuivent

Tanit Halfon

| 21.09.2022 à 17:24:00 |
© iStock-RobertWinkler

Le dernier a été confirmé dans un élevage de gibier de 36 000 volailles en Indre-et-Loire. Au total, 11 foyers ont été dénombrés pour la saison 2022-2023. La Bretagne est la zone plus touchée.

Au 21 septembre 2022, on vient d’atteindre la barre des 10 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Dernier en date : un élevage de gibier de 36 000 volailles en Indre-et-Loire. Tous les foyers sont situés dans la moitié nord de la France, avec du sud ou au nord, l’Ain (2 foyers), l’Indre-et-Loire (1 foyer), le Morbihan (2 foyers), l’Ille-et-Vilaine (3 foyers), la Meuse (1 foyer) et la Somme (1 foyer). Avec 5 foyers, la Bretagne est la région la plus touchée. Des foyers ont aussi été détectés en avifaune captive et en basse-cour, en Ille-et-Vilaine et dans la Somme en août, et dans les Côtes-d’Armor, le Morbihan et la Seine-Maritime en septembre.

Si pour l’instant donc, aucun foyer n’a été détecté dans le sud-ouest de la France, cela pourrait changer étant donné que des cas viennent d’être détectés dans l’avifaune sauvage entre le 2 et le 8 septembre 2022 dans un centre de soins dans les Pyrénées-Atlantiques.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application