IAHP : le bout du tunnel ?

Tanit Halfon

| 04.05.2022 à 17:37:00 |
© iStock-TanesNgamsom

L’épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène ralentit, avec depuis 15 jours, des nouveaux foyers en quasi-totalité confirmés dans quatre départements situés en dehors des Pays de la Loire : la Dordogne, les Deux Sèvres, le Lot-et-Garonne et le Lot.

Même si le nombre total de foyers en élevage continue d’augmenter, la fin de l’épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) 2021-2022 semble proche.En effet, ces 15 derniers jours, du 19 avril au 2 mai, 64 nouveaux foyers ont été confirmés par le ministère, alors que c’était le double (120), la première quinzaine d’avril (du 5 au 19 avril).Par ailleurs, la dynamique virale a aussi nettement ralenti dans les Pays de la Loire, épicentre de l’épizootie dans le grand ouest, avec ces 15 derniers jours, seulement 8 nouveaux foyers confirmés dans cette zone, contre 53 nouveaux foyers la première quinzaine d’avril.Désormais, la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application