IAHP en France : une source commune de contamination

Tanit Halfon | 04.12.2020 à 15:53:17 |
oies
© iSotck-Naephoto

Les enquêtes menées par les autorités sanitaires ont révélé que les foyers français d’influenza aviaire hautement pathogène avaient une source commune de contamination. Il s’agit d’un particulier vendeur d'oies, résidant dans le département du Nord.

Les foyers d’influenza aviaire hautement pathogène découverts dans les départements de Corse et des Yvelines ont la même source de contamination, a-t-on appris d’un communiqué de presse du ministère de l’agriculture. Il s’agit d’un particulier résidant dans le département du Nord, qui a vendu ses oies à un négociant, qui travaillait avec les magasins de jardinage de Corse et des Yvelines. Aucun cas d’IAHP n’a été détecté dans un rayon de 10kms autour de l’habitation du particulier. Par ailleurs, des analyses faites dans d’autres animaleries que le négociant approvisionnait, se sont toutes révélées négatives. A ce jour donc, ces magasins sont ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application