Hypertension artérielle féline : Ceva Santé animale lance une campagne de sensibilisation

Michaella Igoho-Moradel | 15.04.2021 à 09:30:00 |
© fatihhoca

Durant tout le mois de mai, Ceva Santé Animale lance une campagne de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle chez le chat.

A l’occasion de la journée internationale de l’hypertension artérielle le 17 mai prochain, Ceva Santé Animale lance, durant tout le mois de mai, une campagne de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle chez le chat. Objectif : mieux appréhender l’hypertension artérielle (HTA) et ses dangers et encourager les vétérinaires à un dépistage précoce de la maladie. « Un diagnostic et un traitement précoces de l’hypertension artérielle permettent de prévenir et de réduire ces lésions causées par la maladie » rappelle Ceva.

Durant cette période, le laboratoire accompagnera les cliniques vétérinaires à travers une campagne de dépistage de l’HTA en mettant à leur disposition du matériel et des supports d’information à destination des propriétaires pour leur salle d’attente ainsi que pour leurs sites internet ou pages Facebook.

Aussi, en partenariat avec certains GIE/Corporate, Ceva organisera également des challenges inter-cliniques sur l’HTA féline via l’application mobile Atrivity. « Ces challenges permettent aux vétérinaires et ASV des GIE concernés de se former et de se défier entre cliniques en répondant à des questions sur l’HTA féline. » Ces challenges ont été conçus en collaboration avec des spécialistes tels que le Professeur Valérie Chetboul, les Docteurs Vétérinaires Yannick Bongrand, Armelle Diquelou et Frédéric Goulle.

« Ceva a initié en 2018 le Mercury Challenge, la plus grande étude observationnelle en Europe sur l’HTA féline avec plus de 10 000 chats recrutés et dépistés, afin de mieux connaître cette maladie et ses conséquences chez les chats. Cette étude, dont les résultats définitifs seront publiés courant 2021, semble montrer qu’il s’agit d’une maladie très fréquente si on considère la population des chats âgés de plus de 7 ans ou atteints de maladies concomitantes comme les maladies rénales chroniques ou l’hyperthyroïdie » ajoute le laboratoire.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application