Hippocampe annonce un projet de cessation d’activité

Michaella Igoho-Moradel | 02.10.2020 à 15:29:54 |
Hippocampe Caen
© Hippocampe

La centrale vétérinaire attend que le calendrier de la cessation des ses activités se précise. Elle affirme toutefois assurer la continuité et la qualité de service auprès de ses clients.

La centrale vétérinaire Hippocampe, spécialisée dans la distribution de médicaments, aliments, équipements et services pour les cliniques vétérinaires, baisse le rideau. L’entreprise a annoncé son intention d’engager un processus de cessation d’activité.

« Cette décision est la conséquence des difficultés nées dans le contexte d’un marché de plus en plus tendu où les marges générées ne permettent plus à la société de couvrir ses coûts de distribution et d’envisager un retour à un équilibre viable. Différentes alternatives à ce projet ont été examinées, notamment une recherche de repreneur pour ses activités, qui n’ont malheureusement pas abouti » explique la centrale vétérinaire dans un communiqué de presse en date du 1er octobre.

La fermeture définitive de l’entreprise pourrait survenir fin 2020 en fonction du processus d’information-consultation qui débutera dans les prochains jours. La centrale vétérinaire rassure ses clients. « Durant ce processus, les équipes d’Hippocampe maintiendront la continuité et la qualité du service, en attendant que le calendrier préparant la cessation d’activité se précise. »

Pour Hippocampe, les mots d’ordre durant cette période sont la transparence et le dialogue social afin d’atténuer l’impact de l’arrêt de ses activités et de faciliter le retour l’emploi de ses collaborateurs.

« Depuis plus de 40 ans, le groupe Hippocampe a mis son expertise au service des professionnels de la santé animale pour les accompagner au quotidien dans le développement de leur activité. Une mission exercée avec dévouement à la profession, passion et professionnalisme par les équipes des quatre entités du groupe » ajoute la centrale vétérinaire.

 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK