Gestion des loups, des expérimentations maintenues

Clothilde Barde | 09.01.2020 à 11:02:28 |
loup
© libre de droit

Le 30 décembre dernier un arrêté a été publié au Journal Officiel (JO) pour maintenir le dispositif de dérogation à la protection stricte du loup expérimenté depuis le 26 juillet 2019.

L’augmentation du taux de prélèvement annuel de loups de 10 à 17 % est l’une des mesures expérimentales de gestion de la population de loups en France qui sera conservée en 2020. En effet, face à la recrudescence des attaques de loups sur le territoire, un arrêté a été publié au JO le 3 janvier 2020 pour reconduire une grande partie des mesures de dérogations aux interdictions de destruction pouvant être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) mises en place depuis le 26 juillet 2019. Les « cercles 0 » conservés Ainsi, même si le plafond de destruction des tirs de prélèvements ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK