Gaspillage alimentaire : les acteurs qui agissent

17.10.2013 à 06:00:00 |
©

Comment limiter le gâchis alimentaire ? L’Association nationale de développement des épiceries solidaires (Andes) et du Centre d’information des viandes (CIV) ont leurs idées.

La première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a eu lieu le 16 octobre 2013. Elle a été initiée par le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire dans le cadre du plan “anti-gaspi”, lancé en juin. L’objectif est de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Et de s’appuyer sur les divers acteurs de la chaîne alimentaire, dont les filières de récupération des aliments invendus et les associations d’aide alimentaire. La Société vétérinaire pratique de France (SVPF) a réuni, pour sa deuxième séance sur le gaspillage, plusieurs experts qui ont exposé les enjeux socio-économiques et leurs objectifs. ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application