Gaspillage alimentaire : les acteurs qui agissent

17.10.2013 à 06:00:00 |
©

Comment limiter le gâchis alimentaire ? L’Association nationale de développement des épiceries solidaires (Andes) et du Centre d’information des viandes (CIV) ont leurs idées.

La première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a eu lieu le 16 octobre 2013. Elle a été initiée par le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire dans le cadre du plan “anti-gaspi”, lancé en juin. L’objectif est de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Et de s’appuyer sur les divers acteurs de la chaîne alimentaire, dont les filières de récupération des aliments invendus et les associations d’aide alimentaire. La Société vétérinaire pratique de France (SVPF) a réuni, pour sa deuxième séance sur le gaspillage, plusieurs experts qui ont exposé les enjeux socio-économiques et leurs objectifs. ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK