Finalab annonce l’acquisition de BIO-X Diagnostics

Michaella Igoho-Moradel | 24.06.2020 à 16:56:45 |
Diagnostic vétérinaire
© Chepko

Avec ce rachat de BIO-X Diagnostics, spécialisé dans le diagnostic vétérinaire immunologique et PCR, le groupe Finalab, qui emploie 178 salariés en France et 24 en Belgique, poursuit son développement.

Quatre ans après l'acquisition d'Adiagene, et son intégration dans BIO-X Diagnostics pour constituer un pôle complet de diagnostic vétérinaire incluant les techniques immunologiques et par PCR, Finalab a finalisé un accord de prise de contrôle à 100 % de BIO-X Diagnostics.

BIO-X Diagnostics a été créée en 1990 puis rachetée par la famille Coppe-Ginter, deux vétérinaires spécialisés dans la réalisation de kits immunologiques utilisant la technologie des anticorps monoclonaux. « La société s’est développée principalement dans la production bovine et porcine avec des produits originaux tels que les trousses antigéniques et/ou sérologiques multiparamètres ainsi qu’une gamme unique de Clostridium perfringens » indique Finalab dans un communiqué de presse daté du 15 juin 2020.

Avec l'intégration d'Adiagene, Finalab couvre désormais l'ensemble des techniques de diagnostic, soit immunologique, soit par PCR. « L'actualité récente a montré que le contrôle des maladies infectieuses contagieuses, tant chez l'Homme que chez l'animal, nécessitait de proposer un panel complet de techniques de diagnostic utilisable dans les laboratoires mais également de façon rapide sur le terrain ( point of care ) » souligne la société.

BIO-X Diagnostics exporte dans 88 pays et ambitionne de viser toutes les espèces d'animaux de production et de compagnie sur les marchés de la santé animale qui sont en croissance constante avec un intérêt grandissant pour le diagnostic.

« Les synergies entre les différents laboratoires du groupe permettront d'avoir une offre de compétences de haut niveau pour les professionnels de la santé  vétérinaire » poursuit Finalab, qui présente comme le premier groupe français de biologie vétérinaire détenu par des vétérinaires praticiens et des scientifiques. 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK