Faculté de Saint-Hyacinthe : des investissements massifs dans le centre de simulation

Fabrice Jaffré

| 27.06.2022 à 11:08:00 |
© locknloadlabrador/iStockphoto

101 millions de dollars : c'est la somme qui a été accordée par le gouvernement du Québec à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal (basée à Saint-Hyacinthe) pour aménager un centre de simulation vétérinaire, un centre de compétences cliniques et un refuge animalier.

Le Centre de simulation vétérinaire, d'une superficie d'environ 600 m2, permettra aux étudiants d’apprendre à maîtriser certaines techniques sur des modèles inertes, sur des simulateurs physiques mais aussi en utilisant la réalité virtuelle, avec en fil rouge l'idée de " jamais la première fois sur un animal vivant ".Christine Theoret, doyenne de la Faculté de médecine vétérinaire depuis 2018, souligne le rôle de la simulation sous toutes ses formes dans l'apprentissage initial, avec les possibilités de répétition, de droit à l'erreur et d'absence de risques pour l'animal : " Mieux vaut apprendre la technique en toute sécurité d’abord dans un ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Fabrice Jaffré

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application