Facturation électronique : sa généralisation est retardée - Le Point Vétérinaire.fr

Facturation électronique : sa généralisation est retardée

Jacques Nadel

| 26.11.2021 à 09:30:00 |
© GOCMEN/iStockphoto

Les entreprises assujetties à la TVA sont actuellement libres de transmettre leurs factures sous format papier ou sous format électronique. Mais à compter de 2024, la facturation électronique deviendra obligatoire entre elles, une disposition actée dans la loi de finances pour 2020.

L’émission, la transmission et la réception des factures entre assujettis établis en France s’opéreront, au choix de l’entreprise, soit via la plateforme public Chorus pro (déjà utilisée pour la transmission des factures aux entités publiques), soit via une plateforme de dématérialisation partenaire de l’administration fiscale. Il n’y aura donc plus d’envoi de facture directement à un client.Afin de donner plus de latitude aux entreprises pour s’organiser, une ordonnance parue au Journal Officiel du 16.09.2021 a décalé le calendrier initial de déploiement de cette obligation ainsi que celle de transmettre par voie dématérialisée au fisc des informations et données non couvertes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application