Facebook comme outil de sensibilisation à la carence en thiamine

Charlotte Devaux | 02.05.2017 à 16:07:30 |
chat atteint d'une carence en thiamine
© © Veterinary Neurology

Une vidéo d’un chat souffrant de carence en thiamine postée sur Facebook a été vue plus de 500 000 fois et a contribué à améliorer sa détection chez le chat.

Avec 500 000 vues, c’est un véritable buzz dont sont à l’origine nos confrères Laurent Garosi et Simon Platt qui administrent la page « Veterinary Neurology », suivie par plus de 8000 personnes. En février dernier,  ils y postent une vidéo d’un chat souffrant d’une carence en thiamine et présentant d’importants symptômes neurologiques. En cause, un aliment déficient en thiamine de la marque « Pet’s at Home », qui a provoqué plusieurs cas de carence en thiamine chez des chats au Royaume-Uni. Plusieurs produits de la gamme « AVA grain free » ont alors fait l’objet d’une campagne de rappel. Cette vidéo avait aussi pour but ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Charlotte Devaux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application