Exercice, un diplôme menacé ?

12.01.2012 à 06:00:00 |
©

La question de l’évolution du cursus doit se poser au regard de ce qui a été tenté par le passé : la profession saura-t-elle en tirer les leçons ?

Voilà le décor planté par Rémi Gellé (Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral) lors du congrès de Lyon en décembre 2011. Il explore ainsi plusieurs pistes. Qu’est-ce qui a peu ou mal fonctionné ? • Le recrutement de fils et de filles d’agriculteurs.• Recruter majoritairement en France, en s’affranchissant des règles européennes et de l’esprit de cohérence LMD (licence, master, doctorat), qui aurait permis aux diplômés qui le souhaitent de poursuivre dans un autre domaine.• Considérer les classes préparatoires comme la voie royale : ce système est peu connu dans le reste du monde et l’excellence n’est plus une évidence ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK