Europe: les demandes d’AMM chutent de 50% au premier semestre 2020

Michaella Igoho-Moradel | 21.10.2020 à 13:31:45 |
EMA
© fstop123

L'Agence européenne des médicaments s'attend à ce que la plupart des demandes d’autorisations de mise sur le marché de médicaments vétérinaires, qui lui sont présentées, arrivent au second semestre 2020.

Le Conseil d’administration de l’Agence européenne des médicaments (EMA) s’est réuni en octobre 2020. Les échanges ont notamment porté sur les activités de l'Agence en réponse à la pandémie COVID-19.

Son rapport d’activité du premier semestre 2020 montre qu’au plus fort de la crise sanitaire, les demandes d’autorisations de mise sur le marché de médicaments vétérinaires ont chuté de 50% au premier semestre 2020 par rapport au premier semestre 2019. « Cela est conforme aux prévisions annuelles car la plupart des demandes sont attendues au second semestre 2020 », explique l'EMA.

Par ailleurs, un examen des activités des groupes de travail de l'EMA a été effectué.  Après avoir adopté un ensemble de principes de base et de recommandations lors de sa réunion de mars 2020, le Conseil d'administration de l'EMA a été informé des changements à mettre en œuvre dans l’organisation des groupes de travail des médicaments vétérinaires et humains. Ces évolutions comprennent l'élaboration de plans de travail triennaux en lien avec la stratégie scientifique réglementaire de l'EMA jusqu'en 2025, une réflexion sur les besoins d'expertise et l'examen ultérieur de la composition des différents groupes de travail, ainsi que la mise en place de cinq domaines principaux pour orienter la nouvelle organisation des groupes de travail de l'agence, à savoir  notamment la qualité,  la sécurité,  la méthodologie et la médecine vétérinaire. Le sujet sera discuté plus en détail en décembre 2020 lors de la réunion du conseil d'administration de l'EMA.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK