Étude cytologique des épanchements

15.09.2009 à 10:00:00 |

L’analyse d’un épanchement nécessite une préparation correcte des lames cytologiques et une lecture méthodique. Elle permet d’identifier le fond de frottis et de reconnaître les types cellulaires observés.

L’étude synthétique regroupant les analyses biologiques et cytologiques permet, enfin, de classer les épanchements en transsudat pur ou modifié, en exsudat, en épanchement cancéreux ou particulier (chylothorax, uropéritoine, etc.).Carine Lafond-MartyExtrait du Point Vétérinaire 298

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK