Etat des lieux des facteurs de risque des principales maladies d’origine alimentaire 

Clothilde Barde | 31.05.2021 à 08:30:00 |
© fcafotodigital

Les résultats de travaux de scientifiques et d’experts de l’Anses portant sur les facteurs de risque des principales maladies infectieuses d’origines alimentaires viennent de paraître dans un numéro spécial de la revue Microbial Risk Analysis. 

673. C'est le nombre d'études épidémiologiques, publiées avant mai 2017 (études cas-témoins et de cohorte) et portant sur les facteurs de risque d’infections sporadiques par des maladies d’origine alimentaire, dont les résultats ont été compilés par une équipe de chercheurs dans le cadre de travaux menés en collaboration avec l’Institut polytechnique de Bragance, au Portugal. L'objectif était de dresser une synthèse des connaissances épidémiologiques actuelles et de fournir des informations pour orienter les actions préventives et la surveillance de ces maladies, ainsi que les futurs travaux de recherche. Pour cela, les méta-analyses réalisées ont porté sur onze pathogènes (5 bactéries, 3 virus et 3 parasites) transmissibles par les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK