Esprit carabin : we too ?

Anne-Claire Gagnon | 18.11.2020 à 09:00:00 |
Me too
© Motortion-Istock

Le Nouvel Observateur a révélé les pratiques d’un groupe privé Facebook composé de 11.000 médecins en janvier 2020, où des photos de patients étaient épinglées de commentaires beaucoup plus effarants que celui-ci : « Quand les seins tombent, je refuse la consultation. » Naissance, vie et mort de l’esprit carabin ?

Humour carabin, esprit de corps, la salle de garde peut-elle être virtuelle ? Le numérique a révolutionné des pratiques qui ont pris naissance en France en 1802, avec la mise en place de l’Internat pour les médecins. Médecin de santé publique et anthropologue, enseignante-chercheuse à l’EHESP (Ecole des Hautes Études en Santé Publique), autrice du livre L'Esprit de corps : Sexe et mort dans la formation des internes en médecine, la Dre Emmanuelle Godeau explique dans une interview pour le Journal International de Médecine (JIM) l’origine de ces pratiques qui aujourd’hui détonent. « Au XIXe siècle, les médecins étaient de jeunes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Anne-Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK