Espagne: deux cas humains de fièvre hémorragique de Crimée-Congo déclarés

Clothilde Barde

| 11.10.2021 à 08:30:00 |
© CasarsaGuru

Comme indiqué dans un communiqué de la plateforme d'épidémiosurveillance en santé animale (ESA), après la confirmation d'un cas humain de fièvre hémorragique de Crimée-Congo (CCHF) le 19 avril dernier dans la communauté autonome espagnole de Castille-et-León (Salamanque), un second cas a été détecté deux mois plus tard, le 10/06/2021, dans la province de León.

De récentes piqûres de tiques, ou une forte probabilité de piqûre (lors d'un contact avec des animaux d’élevage ou la faune sauvage), ont été mis en évidence dans les deux cas humains récents de fièvre hémorragique de Crimée-Congo détectés en Espagne (le 19/04/2021 et le 10/06/2021). En effet, comme indiqué dans le communiqué de la plateforme ESA, les cas sporadiques de la maladie virale detectés dans le pays depuis 2016 sont probablement dus à la tique Hyalomma lusitanicum, qui parasite au stade adulte essentiellement des cerfs.Une répartition mondialeSelon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la CCHF est une maladie largement répandue dans diverses régions du ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application