Douleurs chroniques : Cap douleur et Zoetis créent un conseil scientifique - Le Point Vétérinaire.fr

Douleurs chroniques : Cap douleur et Zoetis créent un conseil scientifique

Valentine Chamard | 02.09.2020 à 08:52:45 |
chien arthrosique
© Thierry Poitte

Parce que la notion de douleur chronique évolue en même temps que les moyens de sa prise en charge, un advisory board est constitué pour unir les réflexions de scientifiques pour une prise en charge à la pointe des dernières connaissances.

« CAPdouleur souhaite partager avec le plus grand nombre de praticiens le service de la consultation douleur et lui apporter encore davantage de transversalité et d’interdisciplinarité. Il faut pour cela réunir différents professionnels issus du monde de la médecine de la douleur, de la pharmacologie, de la pratique vétérinaire généraliste, de l’exercice de spécialités vétérinaires comme l’orthopédie et l’anesthésie-analgésie », déclare Thierry Poitte, fondateur de Cap Douleur. C’est dans cette optique que le réseau consacré à la douleur s’est rapproché de l’un de ses partenaires, le laboratoire Zoetis, avec le but commun de créer un advisory board dédié aux douleurs chroniques. Cette initiative intervient alors que les douleurs chroniques font l’objet d’un riche actualité (inclusion dans une nouvelle classification internationale des maladies par l’OMS, nouvelle définition de la douleur par l’International Study of Pain qui inclut les êtres vivants non verbalement communiquants, donc les animaux, enrichissement de la pharmacopée vétérinaire de molécules antalgiques et des méthodes complémentaires non pharmacologiques de la prise en charge de la douleur, avec l’arrivée annoncée d’anticorps monoclonaux anti-NGF, etc.).

Un groupe constitué de scientifiques de différents horizons

Loin de se limiter à la seule médecine vétérinaire, ce comité scientifique ambitionne d’allier les forces des deux médecines dans une approche One Health.  « Alain Eschalier, président de l’Institut Analgesia et directeur de l’UMR Inserm Neuro-Dol, apportera ainsi ses compétences de pharmacologue pour sélectionner selon le rapport bénéfices/risques les antalgiques d’hier et d’aujourd’hui). Luca Zilberstein, enseignant-chercheur et directeur du service d’anesthésie et analgésie du CHV Advetia partagera son expérience des consultations douleur au sein de la 1ère Unité Vétérinaire d’Evaluation et de Traitement de la Douleur (UVETD). Guillaume Ragetly, vétérinaire spécialiste en chirurgie au CHV Frégis, présentera les techniques chirurgicales actuelles pour traiter les causes orthopédiques des douleurs chroniques ostéo-articulaires et douleurs arthrosiques grâce à ses travaux sur la grille CBPI. Isabelle Chamouton, vétérinaire généraliste, titulaire du CEAV de médecine interne, rappellera à toutes les étapes de cette réflexion les contraintes de la pratique généraliste, l’enrichissant par sa vision interdisciplinaire et vérifiera la juste applicabilité des recommandations. Thierry Poitte, vétérinaire généraliste titulaire d’un CES de chirurgie et d’un DIU Douleur, remplira les fonctions de chairman de l’advisory board douleurs chroniques, partagera son expérience des consultations douleur proposées depuis 7 ans dans les cliniques vétérinaires de l’île de Ré et sa pratique des outils digitaux d’évaluation des douleurs chroniques (CSOM, Dolodog, Dolocat). Enfin, Antoine Fordin, responsable national spécialisé chez Zoetis accompagnera les réflexions grâce à l’innovation des anticorps monoclonaux ciblant le NGF,  acteur clé de la sensibilisation conduisant aux douleurs chroniques et au mal-être associé », détaillent les fondateurs de ce nouveau groupe de réflexion.

 

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application