Des vétérinaires militent contre les pseudo-sciences dans la médecine vétérinaire

Tanit Halfon | 26.04.2019 à 13:00:44 |
homéopathie vétérinaire
© iStock-humonia

Un tout nouveau collectif de vétérinaires prône une médecine vétérinaire basée sur la science. Le groupe vient de demander à l’Ordre de clarifier sa position sur l’homéopathie.

L’empirisme serait-il de retour dans la profession vétérinaire ? C’est en tout cas ce que dénonce un tout nouveau collectif de vétérinaires lancé en mars 2019, les Zétérinaires. Regroupant 10 praticiens et une étudiante vétérinaire, ce collectif met en garde contre « l’intrusion des pseudo-sciences dans la médecine vétérinaire ». Les membres se définissent ainsi comme des vétérinaires qui pratiquent « une médecine dont les effets sont scientifiquement éprouvés voire idéalement expliqués ».

Dans ce cadre, le groupe vient d’envoyer un courrier à l’Ordre, associé à une pétition, lui demandant de se prononcer « clairement sur l’inadéquation de la pratique de l’homéopathie avec ses exigences déontologiques et scientifiques ainsi que sur la promotion de cette doctrine et son intrusion dans notre formation, initiale comme continue. » La pétition a pour l’instant récolté 418 signatures dont 254 vétérinaires.

Ce collectif grossit les rangs d’autres groupes similaires existant déjà dans d’autres professions.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK