Des professions libérales peu homogènes

10.01.2013 à 06:00:00 |
©

La dernière étude de l’Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL) porte sur la qualité de l’emploi de ce secteur d’activité. Elle révèle une progression de l’emploi féminin, des écarts importants de rémunération, le poids des seniors et un taux élevé de contrats de travail à durée indéterminée (CDI), notamment dans le secteur de la santé.

En 20 ans, les professions libérales ont accueilli 25 % de femmes en plus, tandis que la proportion d’hommes est restée stable. Le taux d’activité des femmes se rapproche ainsi de celui des hommes (soit 66 % en 2011 versus 75 % pour les hommes). Toutefois, les femmes actives sont répertoriées le plus souvent dans la catégorie des employés. Il y a trois à quatre fois plus d’hommes chez les cadres. Dans le secteur de la santé, les employées sont jusqu’à sept fois et demie plus nombreuses. Les cabinets et les cliniques vétérinaires comptent 88 % de femmes. L’emploi féminin ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK