Des chiens intoxiqués par des cyanobactéries dans le Maine-et-Loire

Valentine Chamard | 25.08.2017 à 16:33:00 |
© alexei_tm

8 chiens sont morts après avoir été en contact avec l'eau de la Loire. Des mesures de préservation ont été prises par les autorités.

Suite au signalement de la mort de chiens consécutive à une baignade ou un abreuvement dans la Loire, la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Maine-et-Loire a diligenté une enquête le16 août 2017 auprès des vétérinaires du département. Les animaux ont succombé à des troubles neurologiques, digestifs et/ou respiratoires très rapidement après s’être baignés dans le fleuve ou avoir bu de son eau. 13 intoxications ont été signalées depuis le 9 août, dont 8 mortellesdans les secteurs de Montjean-sur-Loire, Saint Saturnin-sur-Loire, Mûrs-Erigné, Saint Jean-des-Mauvrets, Le Thoureil et les environs de Saumur. Un cas présentant des similitudes a été signalé le 22 août dans le département limitrophe d’Indre-et-Loire.

Un été propice au développement des cyanobactéries

Pour les cas signalés dans la Maine-et-Loire, les analyses effectuées à l’endroit de la baignade de chiens décédés ont mis en évidence la présence de cyanobactéries à la toxicité reconnue (Oscillatoria et Formidium sécrétrices de neurotoxines). Ces algues se développent sur des supports (cailloux, graviers..). Elles restent donc en général au fond des cours d’eau mais dans certaines conditions particulières, telles que de faibles niveaux d’eau, elles apparaissent à la surface et forment des amas noirâtres.

Mesures et précautions à prendre

Un arrêté de suspension de pêche dans la Loire et le Louet a été pris le 22 août en vertu de l’application du principe de précaution et la baignade de Rochefort sur Loire est fermée jusqu’à la fin de la saison estivale. Les autorités rappellent qu’il est strictement interdit de se baigner dans la Loire et fortement déconseillé de la faire dans les autres cours et plans d’eau, surtout s’ils présentent des algues en surface. "Une surveillance étroite des enfants est recommandée. Une douche et un nettoyage du matériel soigneux sont indispensables après des activités nautiques. Il faut veiller à éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages et grèves (cailloux, bois...)", précisent-elles.

Valentine Chamard
2 commentaires
avatar
Nonaa800 le 24-08-2017 à 21:26:36
Une chose aussi horrible et signe de non maturité il ne sont pas capable de le faire sur humain car eux peuvent répondre donc ils se défoulent sur des pauvres animaux qui veulent que de la paix et de l'amour ! Une réactions que malheureusement beaucoup d'humain on ...... j'ai 14 ans et je suis en cours d'un récit une sorte de livre résumant mon amour des animaux mon opinion Ma vie et des conseilles et pleins d'autre chose !
avatar
Jean-Claude Jestin, Vétérinaire le 25-08-2017 à 22:30:37
Ce qu'on ne dit pas c'est que la pollution principale est ponctuelle, c'est à dire causée par les STEP (Stations d'épuration). La profession vétérinaire devrait se saisir du problème car les STEP contribuent également à la diffusion et à l'extension des germes antibiorésistants. Ce scandale sanitaire doit être dénoncé publiquement et la vétérinaire a une carte à jouer, à moins qu'elle ne craigne les remous...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK