Des cas déclarés de maladie d’Aujeszky chez des sangliers d'élevage - Le Point Vétérinaire.fr

Des cas déclarés de maladie d’Aujeszky chez des sangliers d'élevage

Tanit Halfon | 23.04.2020 à 09:31:54 |
sangliers
© iStock-Pavol Klimek

Il s’agit d’un élevage d'animaux détenus pour la chasse et situé dans l’Allier.

Les autorités sanitaires françaises ont déclaré à l’Organisation mondiale de la santé animale un foyer de maladie d’Aujeszky dans un élevage de sangliers communs d’Europe situés à Beaulon, dans l’Allier (Auvergne-Rhône-Alpes), avec pour finalité une activité de chasse. Il s’agit d’un élevage de 108 individus, dont 3 mâles, 15 laies et 90 jeunes. Parmi eux, deux cas ont été détectés et confirmés par test Elisa le 06 avril. L’infection observée est sub-clinique.

L’origine de la contamination n’a pas été confirmée, mais l’hypothèse est qu’elle se serait faite via des sangliers de la faune sauvage, par contact au travers de la clôture.

Cet élevage n’est pas en lien avec des élevages de porcs domestiques. De plus, aucun autre élevage, de sangliers ou de porcs, n’est présent dans les 5 kilomètres autour du foyer.

La maladie d’Aujeszky est un danger sanitaire de première catégorie, à notification obligatoire auprès de la Direction départementale en charge de la protection des populations. La France est considérée comme indemne pour son compartiment domestique, la maladie continuant de circuler chez les sangliers. Le dernier cas déclaré dans un élevage porcin remonte au mois de décembre 2019, dans un élevage porcin plein air, naisseur-engraisseur, de Haute-Garonne. L’origine de la maladie serait également liée à un contact direct avec des sangliers sauvages infectés.

Pour consulter la fiche de déclaration à l’OIE, cliquez sur ce lien.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application