Des cas de fièvre de West Nile chez des chevaux dans le sud de la France

Marine Neveux | 17.09.2019 à 16:59:30 |
Chevaux en Camargue
© nimu1956-Istock

Plusieurs cas sont recensés en ce début de mois de septembre dans les Bouches du Rhône et en Haute Corse.

Une jument de 4 ans et un hongre de 22 ans ont été confirmés positifs par test Elisa au virus West Nile dans les Bouches du Rhône. La jument a présenté une hyperthermie, une faiblesse et une ataxie. Elle fait partie d’un centre équestre. Des mesures de contrôle (dépistage, vaccination) sont mises en place. Un cheval hongre de race camargue est aussi positif dans ce même département. Il a présenté un abattement, une hyperthermie, une anémie et un œdème. Un autre cas a été confirmé chez un cheval qui montrait une parésie en Haute Corse. L’enquête épidémiologique est en cours. 

En juillet dernier, suite à une recrudescence de cas de maladie de West-Nile, provoquée notamment par le réchauffement climatique et la mondialisation croissante, la FEEVA (Federation of European Equine Veterinary Associations) avait recommandé d’être vigilant à l’égard des premiers symptômes.

En France, les derniers cas chez des chevaux remontent à l’été 2018, mais le nombre de cas humains et équins de fièvre étaient en augmentation depuis quelques semaines en Europe.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK