Des capteurs d’évaluation du bien-être animal des bovins encore à l’essai - Le Point Vétérinaire.fr

Des capteurs d’évaluation du bien-être animal des bovins encore à l’essai

Clothilde Barde | 01.03.2021 à 10:49:27 |
vache
© Jay Yuno

Selon une publication de la revue Behavioural Processes publiée en décembre 2020, des travaux doivent encore être menés pour évaluer l’intérêt de l’utilisation des accéléromètres pour l’évaluation du bien-être des animaux.

Divers aspects, comme la durée de vie des piles et l’emplacement des capteurs sur les animaux, devraient être pris en compte avant de décider d’une utilisation des accéléromètres en recherche et pour des applications pratiques, conclue une étude publiée en décembre dernier dans la revue Behavioural Processes. En effet, ce dispositif électromécanique qui permet, au moyen de capteurs, d’enregistrer les mouvements des animaux, qui a déjà été utilisé dans certaines études d’évaluation du bien-être animal pour documenter les effets de l’alimentation, du rythme circadien, de l’enrichissement, du logement, de la mixité sociale, des œstrus, des boiteries et des maladies sur le comportement des bovins doit encore prouver son intérêt et quelle est sa meilleure utilisation. Par ailleurs, ses applications chez le porc doivent encore faire l’objet de travaux de recherche.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application