« Derrière le rôti, l’animal ! »

10.01.2012 à 06:00:00 |
©

Longtemps critiqué pour son immobilisme face aux dérives de l’abattage rituel, le gouvernement s’est efforcé d’allumer un contre-feu pour apaiser le débat.

En témoigne le décret du 28 décembre 2011, qui impose une autorisation préalable à la réalisation d’un abattage sans étourdissement. Enfin une bonne nouvelle, un signe positif, face à des dérives qui, pour des raisons économiques, trouvent bien souvent un écho au sein même des abattoirs français ! Ce nouvel encadrement réglementaire devrait remédier à la pratique de l’abattage sans étourdissement, au-delà de la seule dérogation autorisée par la réglementation européenne dans le cadre unique de l’abattage rituel. En effet, l’exploitant de l’abattoir devra déposer une demande auprès du préfet (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK