Dentisterie équine : appel à candidature de vétérinaires référents

30.03.2018 à 10:39:08 |
Dentisterie équine
© Groomee - iStock

Dans le cadre de la mise en application du dispositif d’exercice des techniciens dentaires équins, une convention cadre a été signée entre le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV) et la Fédération française des techniciens dentaires équins (FFTDE).

Chaque technicien dentaire équin devra signer une convention particulière avec le président du CNOV afin de prétendre exercer légalement les actes de dentisterie autorisés explique le communiqué de l’Ordre. Cinq vétérinaires référents désignés par lepPrésident de l’Ordre auront pour mission de convenir des conditions d’intervention des techniciens dentaires signataires de la convention : en particulier mise en place d’échanges et de formation continue annuelle des techniciens dentaires équins de sa circonscription en concertation avec la FFTDE et les organisations vétérinaires techniques.

L ‘Ordre lance ainsi un appel à candidature auprès des vétérinaires inscrits au tableau de l’Ordre, exerçant en médecine et chirurgie équines, ayant une bonne expérience des relations avec les paraprofessionnels agissant auprès des équidés et justifiant de compétences en dentisterie équine. Les vétérinaires référents auront leur domicile professionnel administratif situé dans la circonscription prise en responsabilité. Les cinq circonscriptions géographiques sont calquées sur les régions administratives suivantes (1 : Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, 2 : Auvergne-Rhône-Alpes, PACA-Corse, 3 : Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, 4 : Pays de la Loire, Bretagne, Normandie, 5 : Hauts de France, Ile-de-France, Centre-Val de Loire).

La mission devrait nécessiter 2 à 3 jours par an. L’indemnisation de cette activité est prévue sur la base de l’indemnité journalière ordinale, soit 20 IO (Indice ordinal) par jour (IO = 14,30 pour l’année 2018. L’indemnité journalière pour l’année 2018 est ainsi de 286 euros). Les candidatures accompagnées d’un CV sont à envoyer avant le 30 avril 2018 au Président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK