Déconfinement : comment éviter de voir sa responsabilité engagée

Françoise Sigot | 13.05.2020 à 11:40:01 |
masques et gel
© Maridav-Istock

Les cliniques reprennent le cours normal de leurs activités. Elles doivent prendre garde à la mise en place de mesures pour garantir la sécurité de leurs salariés et de leurs clients

Durant le confinement, en maintenant une activité liée aux urgences, la majorité des cliniques ont déjà mis en place certaines mesures pour garantir la sécurité de leurs salariés restés en poste. Alors que les effectifs s’étoffent, ces dispositifs vont devoir s’adapter à plus grande échelle. « Les cliniques doivent impérativement mettre en place les mesures nécessaires afin d'éviter que les équipes ne soient pas exposées au risque de contamination. Il s'agit d'une question de santé publique mais aussi de responsabilité. Sans ces mesures nécessaires à la protection de la sécurité de leurs salariés, les cliniques, et leurs dirigeants, risqueraient de ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Françoise Sigot
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK