De nouvelles mesures de contrôle de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) en France

Clothilde Barde | 05.11.2018 à 16:45:33 |
taureau
© ANNECORDON - iStock

Le 25 octobre dernier, le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation a publié un nouvel arrêté concernant l’IBR, apportant ainsi certaines nouveautés dans les mesures de prévention, de surveillance et de lutte de la maladie.

L’IBR, pathologie virale des bovins se traduisant notamment par des troubles respiratoires, peut conduire à des portages viraux asymptomatiques qui s’avèrent problématiques en élevage. En effet, à l’occasion d’un stress ou d’un traitement médical, les bovins peuvent alors réactiver et excréter de nouveau le virus et ainsi contaminer les autres animaux du troupeau. C’est pourquoi cette pathologie est réglementée par l’Etat depuis 2006 par différentes mesures de biosécurité et de contrôles obligatoires (dépistage sérologique à l’introduction puis à fréquence régulière et vaccination des bovins présentant un résultat sérologique positif). Et, en parallèle, depuis 1996, une qualification officielle des cheptels permet ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK