Curaçao : des vétérinaires néerlandais participent à une grande campagne de stérilisation

Bénédicte Iturria | 24.07.2018 à 10:53:19 |
Campagne de stérilisation à Curaçao
© Photo Wings for Animals

Une campagne de stérilisation de grande envergure est mise en place pour enrayer la surpopulation canine.

Curaçao, ce lieu paradisiaque pour les touristes, cache derrière ses plages et ses criques une bien triste réalité. Cette île des Caraïbes de 450 km2 qui fait partie du Royaume des Pays-Bas, compte environ 150000 habitants mais aussi des milliers, voire des dizaines de milliers de chiens errants. Selon l’association de protection animale locale Stichting Dog cette situation s’explique par la popularité des chiens comme animaux de compagnie ou comme gardiens. Cependant dès que l’animal devient trop turbulent ou malade et qu’il faut consulter et payer le vétérinaire, qu’une femelle a une portée (la stérilisation n’est pas ancrée dans les mœurs locales), l’abandon est la solution de facilité. Les refuges de l’île sont saturés. Certains propriétaires n’hésitent pas à littéralement jeter leur chien, leurs chiots à la rue ou dans des décharges à l’abri des regards. Les animaux vont ainsi se reproduire de façon anarchique, être victimes de parasitose, de dénutrition et de mauvais traitements. 

Karen Soeters, présidente et fondatrice de House of Animals1, alertée par les nombreux appels des associations de protection animale de Curaçao sur les réseaux sociaux, a décidé de réaliser un documentaire sur le sort de ces chiens. Le film intitulé Lost in Paradise: Dogs of Curaçao a ainsi dévoilé en janvier dernier cette misère animale mais aussi le formidable travail des organisations locales qui nourrissent et recueillent ces laissés pour compte et essaient d’en faire adopter notamment aux Pays-Bas et en Belgique. Karen Soeters a aussi mis en lumière la dévotion des vétérinaires sur le terrain (stérilisation, vermifugation, prise en charge des animaux blessés) et des bénévoles qui se rendent dans les écoles pour éduquer les enfants. Le but est qu’en retour, ces écoliers puissent sensibiliser leurs parents aux avantages de la stérilisation et les inciter à une attitude plus responsable et respectueuse envers leurs animaux. 
 
Ce film a inspiré à House of Animals un projet très ambitieux : mettre en place une campagne de stérilisation de grande envergure pour enrailler la surpopulation canine. En novembre 2017 le vétérinaire Piet Hellemans, connu aux Pays-Bas pour ses émissions télévisées animalières, était déjà parti une première fois stériliser une trentaine de chiens et de chats avec l’aide de la Fondation Wings for Animals2 (dont il est l’ambassadeur) et d’association locales. Mais cette année, du 13 au 18 juin dernier, ce ne sont pas moins de 400 chiens qui ont pu être stérilisés grâce à l’initiative de House of Animals, soutenue par de nombreux sponsors et les organisations de protection animale présentes sur l’île3. Pour mener à bien ce projet Piet Hellemans a réuni une équipe de 10 vétérinaires néerlandais, établi des protocoles et organisé les ressources médicales nécessaires. Avec des praticiens locaux et assistés d’une centaine de bénévoles, ils ont opérés sans relâche dans une clinique aménagée pour l’occasion dans une maison de quartier avec des planches à repasser en guise de table d’opérations. Dès le premier jour, 70 chiens avaient déjà été stérilisés et le rythme des interventions n’a pas faibli durant les 5 journées suivantes. 
En parallèle de cette campagne Karen Soeters a rencontré la vice présidente du parlement de Curaçao afin de demander au gouvernement de soutenir tous les partenaires qui œuvrent pour le bien-être des chiens sur l’île et sensibiliser la population au problème de cette surpopulation. 

1 Organisation indépendante et premier centre de connaissances et de réflexion néerlandais dans le domaine du bien-être et des droits des animaux.

2 Fondation créée par le personnel de la compagnie aérienne néerlandaise KLM qui vient en aide aux animaux du monde entier en délivrant des médicaments, des aliments, du matériel médical, des dons ou une assistance physique dans les centres d'accueil pour animaux.

3 Stichting Dog, Dierenbescherming Curaçao, Feed Friends Foundation, et Rescue Paws Curaçao Foundation

Bénédicte Iturria
1 commentaire
avatar
hbossy le 24-07-2018 à 22:22:25
Bravo pour l'orthographe du titre. Je n'ai même pas regardé le fond de l'article...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK