Croquettes Purina soi-disant tueuses de chat, le feuilleton de l’été

Charlotte Devaux

| 15.07.2022 à 15:01:00 |
© Byron Obed Sagastume Bran-iStock

Au nom du principe de précaution, la marque Purina a rappelé en France des lots de croquettes, car contenant un marqueur identique à celui utilisé pour détecter la présence d’oxyde d’éthylène. Pourtant le risque d’avoir le moindre effet délétère est très peu probable.

Depuis le 12 juillet, un emballement médiatique digne d’un feu de forêt relaie le témoignage d’une présidente d’association de protection animale de la Somme persuadée que des sacs de croquettes Purina One tuent ses chatons. Avec toute la mesure des titres de presse grand public, Le Parisien ou Le Figaro parlent déjà de décès et d’infections en série... Le point sur la situation."La présence de 2-CE n’a ici aucun lien avec un quelconque usage d’oxyde d’éthylène"Le fournisseur de gluten de la marque Purina a augmenté sa dose de monochloramine, additif autorisé par l’Anses. Or, par la magie des réactions chimiques, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Charlotte Devaux

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application