Création du GIS Centaure Recherche équine

15.08.2018 à 08:00:00 |
Cheval en structure vétérinaire
© baranozdemir - iStock

La recherche équine s’organise pour mieux répondre aux besoins d’une filière économique majeure pour la Normandie et au-delà.

Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Centaure Recherche Equine a vu officiellement le jour le 17 juillet dans les locaux du Cirale sur le site de Goustranville. C’est un cluster de recherche qui rassemble quatre groupe aux compétences complémentaires : l’Anses, le Cirale-Enva, Labéo et Biotargen-Unicaen, avec le soutien de la ComUE Normandie Université, des collectivités locales ainsi que des instances socio-professionnelles. 
Le Gis Centaure s’est doté d’un plan d’action stratégique de 5 ans. Il a pour objectif de structurer les activités de recherche équine de ses membres, de développer des partenariats nationaux et internationaux, d’optimiser, de développer et d’exploiter au mieux les infrastructures « Normandie Equine Vallée » ainsi que de promouvoir la formation des nouvelles générations de chercheurs, vétérinaires, ingénieurs et assistants d’ingénieurs. 

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application