Création du GIS Centaure Recherche équine

15.08.2018 à 08:00:00 |
Cheval en structure vétérinaire
© baranozdemir - iStock

La recherche équine s’organise pour mieux répondre aux besoins d’une filière économique majeure pour la Normandie et au-delà.

Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Centaure Recherche Equine a vu officiellement le jour le 17 juillet dans les locaux du Cirale sur le site de Goustranville. C’est un cluster de recherche qui rassemble quatre groupe aux compétences complémentaires : l’Anses, le Cirale-Enva, Labéo et Biotargen-Unicaen, avec le soutien de la ComUE Normandie Université, des collectivités locales ainsi que des instances socio-professionnelles. 
Le Gis Centaure s’est doté d’un plan d’action stratégique de 5 ans. Il a pour objectif de structurer les activités de recherche équine de ses membres, de développer des partenariats nationaux et internationaux, d’optimiser, de développer et d’exploiter au mieux les infrastructures « Normandie Equine Vallée » ainsi que de promouvoir la formation des nouvelles générations de chercheurs, vétérinaires, ingénieurs et assistants d’ingénieurs. 

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK