Covid-19 : valse au niveau des suspensions des délais de procédure fiscale

Jacques Nadel | 27.05.2020 à 15:17:00 |
Comptes
© Ridofranz-Istock

A l’origine, « la période juridiquement protégée » s’étend du 12 mars au 24 juin 2020. Sauf qu’une nouvelle ordonnance du 13 mai détermine pour ces mesures un terme fixe.

Une ordonnance du 25 mars 2020 a décidé d’un arrêt temporaire des procédures fiscales avec pour corollaire de suspendre également les délais de prescription et de les reporter, ainsi que les délais pour rectifier une erreur ou une omission à compter de la fin d’état d’urgence.  Le principe posé par cette ordonnance est le suivant, à savoir : une prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire, en définissant une « période juridiquement protégée » couvrant les délais et mesures qui ont expiré ou qui expirent entre le 12 mars 2020 et l’expiration d’un délai d’un mois à compter de la date ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK