Covid-19 : Un chat infecté par le Sars-CoV-2 en Belgique

Anne-Claire Gagnon | 27.03.2020 à 18:22:26 |
chat covid19
© krblokhin - iStock

Les autorités belges rappellent que, s’il s’agit du troisième cas de détection du Sars-CoV-2 chez un animal, le Covid-19 reste à transmission interhumaine, avec des cas rarissimes et isolés de transmission à l’animal.

La Belgique vient de déclarer à l’OIE un évènement exceptionnel avec un chat tombé malade une semaine après le retour de sa propriétaire, qui rentrait d’Italie, infectée et atteinte du Covid-19. Ce chat, qui après des signes gastro-intestinaux et respiratoires, va mieux cliniquement, a été testé PCR positif dans ses fèces et ses vomissements.  La sérologie est en cours, de même que l’identification génomique du Sars-CoV-2 (pour vérifier la similitude éventuelle avec celle de sa propriétaire). Mise au point de la situation avec notre confrère Etienne Thiry, professeur en virologie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Anne-Claire Gagnon
1 commentaire
avatar
Romain Kremer, Vétérinaire le 30-03-2020 à 14:41:24
Pourquoi titrer "un chat testé positif" alors que le protocole de test est aussi discutable ? Les prélèvements ont été réalisés par quelqu'un de hautement virémique, et ce sont les particules virales qui ont été cherchées. Un test sérologique aurait été me semble t il bien plus pertinent. Quant aux symptômes sur le chat, ils n'ont été confirmés par aucun vétérinaire. Où est la rigueur scientifique ???
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application