Covid-19 : « On sous-estime énormément le nombre de personnes touchées par le virus »

Tanit Halfon | 08.04.2020 à 09:22:34 |
population
© iStock-Orbon Alija

Un article du bulletin de l’Académie vétérinaire de France propose un modèle mathématique pour estimer le nombre de cas de Covid-19. Il montre que les mesures de confinement ont permis d’éviter plusieurs milliers de morts.

3 538 549 serait le nombre de personnes touchées en France par le Covid-19 au 2 avril, conclut une nouvelle étude publiée du bulletin de l’Académie vétérinaire de France. Son auteur, Marc Dhenain, chercheur en neurologie et membre de l’Académie, explique le principe : « Nous avons besoin de connaitre le nombre de cas réellement touchés par le Sras-CoV-2 pour mieux prévoir les mesures de prévention, leur applicabilité et les meilleures procédures pour la sortie de crise. » Pour y parvenir, il propose un nouveau modèle mathématique basé sur un taux moyen de mortalité de 2% (0,7 et 3,6%), un délai moyen de ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
1 commentaire
avatar
Frédéric Sebbah, Vétérinaire le 09-04-2020 à 10:47:23
Bonjour

Marc Dhenain nous dis que sans confinement nous aurions eu 3 millions de contaminés supplémentaires et par conséquent 70 000 morts supplémentaires.
En considérant que nous avons déjà plus de 3 millions de personnes contaminées, cela veut dire que d’ores et déjà il faut prévoir plusieurs dizaines de milliers de morts sur les semaines à venir (nous en sommes actuellement à plus de 10 000) ?
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application