COVID-19 : les recommandations de l’Ordre

Michaella Igoho-Moradel | 13.03.2020 à 15:14:22 |
COVID-19
© nito100

Les praticiens sont invités à suivre les instructions du ministère du travail pour prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection de la santé de leur personnel.

Le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV) a publié le 11 mars une infoflash pour faire un point de situation sur la crise du COVID-19 et ses conséquences sur les conditions de travail au sein des établissements de soins vétérinaires pour les employés et les employeurs. L’Ordre invite les praticiens à consulter les instructions du ministère de travail en ce qui concerne notamment les précautions à prendre et la conduite à tenir en cas de contamination d’une personne de l’entreprise mais aussi en cas de fermeture de la structure. « A noter que si votre établissement de soins vétérinaires devait être fermé, il conviendra de prévenir votre Conseil régional de l’Ordre afin d’envisager les modalités d’adaptation de la permanence et de la continuité des soins, en sachant qu’il y aura sans doute des situations pour lesquelles il ne sera pas humainement possible de les assurer » souligne le CNOV.

Concernant l’impact économique de cette crise, l’Ordre rappelle que ce sujet ne fait pas partie de son champ de compétences et invite les vétérinaires à s’informer sur les mesures prises par le Gouvernement et le cas échéant à contacter leur assurance professionnelle si la perte d’exploitation est incluse dans leur contrat.

Autre conséquence de la crise du COVID-19, la pénurie de masques chirurgicaux. Le CNOV note une rupture de stocks de ces produits en centrales vétérinaires. Il en a alerté le Ministère de l’Agriculture qui invite les vétérinaires à « se tourner vers des producteurs de masques en tissus et de mettre en place les pratiques de lavage et de stérilisation classiques utilisées aussi pour les blouses ». Il a également contacté le ministère Ministre des solidarités et de la santé afin qu'il inclut les vétérinaires dans le champ du décret n°2020-190 du 3 mars 2020 relatif aux réquisitions nécessaires dans le cadre de la lutte contre le virus SARS-CoV-2. Enfin, l’Ordre recommande aux vétérinaires de consulter les sites de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pour répondre aux questions des propriétaires sur les risques de contamination avec les animaux. 

Plus d'informations sur la crise du COVID-19 et les mesures de souien aux entreprises et le droit de retrait, dans le prochain numéro de La Semaine Vétérinaire (n°1846)

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK