Covid 19 : le Danemark va abattre des millions de visons d’élevage

Bénédicte Iturria | 06.11.2020 à 10:23:18 |
Vison en cage
© Georgy_Golovin-Istock

Premier producteur de visons au monde avec quelques 1 100 exploitations, le Danemark vient d’annoncer, par mesure de précaution, son intention d’abattre la totalité de l’élevage national, soit entre 15 et 17 millions d’animaux. Le vison est soupçonné de transmettre à l’homme une version mutante du coronavirus SARS-CoV-2. Des chercheurs en appelle à une démarche scientifique et tempèrent cette annonce alarmiste.

La Première ministre danoise, Mette Frederiksen a ainsi déclaré lors d'une conférence de presse : « le virus muté via les visons peut créer le risque que le futur vaccin ne fonctionne pas comme il le doit (…) Il est nécessaire d’abattre tous les visons ». Ce mustélidé est désormais considéré comme un danger pour la santé publique. Douze personnes dans le pays auraient été infectées par le virus qui a muté. Cette mutation ne se traduirait pas par des effets plus graves chez l’homme mais pourrait réduire l’efficacité des vaccins en développement. Selon le ministre de la santé Magnus ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application