Covid-19 : « L’animal de compagnie est bien plus un ami qu’un danger », selon l’Académie de médecine

Valentine Chamard | 25.03.2020 à 16:23:54 |
animal de compagnie et covid-19
© PavelRodimov - iStock

Les animaux de compagnie n’ont pas de rôle prouvé dans la propagation du Sars-Cov-2, mais des précautions de bon sens s’imposent, confirme l’Académie de médecine.

Après les positions de l’OIE, de l’Anses ou de la WSAVA, l’Académie nationale de médecine vient à son tour d’émettre un avis sur la conduite à tenir envers les animaux de compagnie dans le contexte d’épidémie de Covid-19. Même si le risque d'une contamination de l’animal de compagnie à l’humain est considéré comme peu probable, l’Académie conseille de « renforcer les mesures habituelles de biosécurité vis-à-vis des nombreux agents pathogènes pouvant être transmis (aérosols, salive, déjections) par les animaux de compagnie (chien, chat, furet, rongeurs notamment) et souvent ignorés du propriétaire. Il importe de se laver fréquemment les mains lorsque l'on s'occupe de l'animal (litière, promenade, ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK